Promenade en parallèle

« Le Chien et l’Homme, déambulant côte à côte, ne vivent pas la même promenade : ils ne détectent pas les même parfums, ne sursautent pas aux même sons, ne relèvent pas les même traces, ne déchiffrent pas les même symboles. Presque rien dans leur corps, dans leur tête, qui soit au même diapason. »

Extrait du livre : Le chien, un loup civilisé


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés