Problèmes de glandes anales chez les animaux et comment y remédier


Texte traduit de l'anglais à partir d'un article issu
de Dogs Naturally Magazine (janvier-février 2014).
Version originale plus bas.
Excerpt from Dogs Naturally Magazine, January-February 2014 issue.
Original english version follows.

Au cours des dernières décennies, les problèmes de glandes anales ont été une emmerde chez les chiens et chez les chats. Même si les chiens ont plus de problèmes avec ceci, les chats aussi en sont affectés. La maladie de la glande anale peut se manifester quand le chien fait le traîneau jusqu'à une condition chronique douloureuse qui se termine souvent par une chirurgie. Jetons un coup d'œil à ce problème et pourquoi les vétérinaires conventionnels ont tant de problèmes avec.

Que sont les glandes anales?

En premier, soyons clair sur ce que sont les glandes anales, aussi appelées sacs anaux. Techniquement, les glandes anales ne sont pas des glandes. Elles sont de petits réceptacles de liquide malodorant, mais non pas comme celles qu'on retrouve chez la moufette. Il y a 2 glandes anales et chacune est alignée avec les glandes graisseuses et sudoripares. Elles sont situées du côté ventral de l'ouverture anale, à 4 heures et à 8 heures. Les glandes peuvent se vider spontanément quand les selles passent ou en période de grand stress. Quand les glandes se nettoient, elles peuvent créer une odeur subite et déplaisante chez le chien.

POURQUOI LES ANIMAUX SOUFFRENT DE PROBLÈMES AVEC LEURS GLANDES ANALES

Alors que la plupart des chiens n'en ont pas, certaines recherches démontrent que 12% auront des problèmes avec leurs glandes anales. Même si les glandes anales sont supposées se vider au passage des selles, ça ne se produit pas chez tous les chiens et avec le temps, les glandes se remplissent et peuvent devenir inflammées et douloureuses. Vous noterez l'inconfort chez votre chien et vous le verrez :

  • traîner son derrière sur le plancher (appelé de façon appropriée : faire le traîneau)
  • lècher ou mordre son derrière
  • s'asseoir de façon inconfortable
  • avoir de la difficulté à s'asseoir ou se ternir debout
  • ou même courir après sa queue

Aussi longtemps que les conduits des glandes anales sont ouverts et que la consistance de la décharge est assez liquide, les chiens n'auront pas de problèmes. Mais avec le temps, la maladie chronique peut créer un blocage des conduits et les problèmes de glandes anales deviennent une manifestation aigüe de cette maladie chronique.

QU'EST-CE QUI CAUSE CE DÉSÉQUILIBRE?

Les principaux suspects sont les produits chimiques, les médicaments, les vaccins et la nutrition de mauvaise qualité. Le corps essaie d'éliminer ces toxines à travers la peau, le foie et même les glandes anales. Les glandes anales et leurs conduits peuvent se gonfler et se bloquer ou leur décharge peut être tellement épaisse qu'elle ne peut plus passer. Enlever les glandes est une option, mais c'est la pire chose que vous pourriez faire. Ça peut causer des dommages permanents au sphincter anal et gêner la capacité du corps à se nettoyer lui-même. Les toxines qui seraient normalement secrétées par les glandes anales sont ainsi conduites plus profondément dans le corps de l'animal causant de nouveaux problèmes de santé.

TRAITER LES PROBLÈMES DE GLANDES  ANALES

La première étape vers un succès à long terme est de travailler avec un vétérinaire holistique qui comprend les maladies chroniques et a de l'expérience à les traiter. Cela veut dire que généralement il va recommander des options de traitement qui n'incluent ni médicaments, ni produits chimiques ou chirurgie.

L'ABC VERS UNE SANTÉ OPTIMALE

Vous pouvez rendre le travail de votre vétérinaire holistique plus facile en suivant cet ABC de la santé optimale : 

Éviter

Cessez d'utiliser des médications, produits chimiques et vaccins. Point final.

Constuire

Construisez et renforcez ces organes ou systèmes d'organes qui ne fonctionnent pas de façon optimale en fournissant des aliments frais, sains à votre animal et en utilisant de la médecine douce et des suppléments comme mes favoris : homéopathie, gemmothérapie (thérapie par des bourgeons), aromathérapie et colustrum (lait des femelles mammifère).

Nettoyage

Même si vous faites tout parfaitement, le monde est un endroit toxique. Quand les problèmes se produisent, il est important d'aider le corps à se nettoyer. Une désintoxication périodique est un programme de maintenance important pour le corps. J'aime aussi utiliser la gemmothérapie, l'aromathérapie et le colostrum. Si vous suivez cet ABC, c'est presque sûr que votre animal n'aura jamais de problèmes de glandes anales.   Par contre, si votre animal a déjà des problèmes, il y a des choses que vous pouvez faire pour aider à court terme – mais assurez vous quand même de suivre l'ABC.

REMÈDES NATURELS

Compresses de calendule

Vous pouvez aider à soulager les problèmes de glande anale en faisant des compresses avec de l'eau chaude salée :

  • 1 cuillère à thé de sel de mer dans une tasse d'eau chaude
  • ajouter 8 gouttes de teinture de calendule
  • verser sur un linge et tenir contre la surface inflammée jusqu'à ce que ce soit frais au toucher
  • répéter à toutes les heures jusqu'à ce que l'enflure soit réduite ou jusqu'à ce que les glandes s'ouvrent et se vident.
Homéopathie
  • Silice 30C est excellente pour pousser hors du corps ce qui ne lui appartient pas
  • Hepar Sulfur 30C est un 2e choix s'il y a beaucoup de douleur
Laissez aussi votre chien ou chat lécher cette région autant qu'il veut pour aider au processus de guérison Rappelez-vous que les maladies de glandes anales ne sont pas des diagnostics isolés. Voyez les comme un drapeau rouge qui  indique que votre ami est intoxiqué et  a besoin d'un peu d'aide pour devenir propre comme un sou neuf à nouveau. C'est le point de vue holistique des problèmes de glandes anales. -----------
ENGLISH

Over the last few decades, anal gland problems have been a pain in the butt for both dogs and cats. Although dogs are more often troubled by this condition, cats can also be affected. Anal gland disease can range from an occasional butt scoot to painful and chronic conditions that ultimately end in surgery. Let’s take a better look at this problem and why conventional veterinarians so often struggle with it.

What Are Anal Glands?

First of all let’s be clear on what the anal glands or anal sacs are. Technically, the anal glands aren’t glands at all. Each one is lined with oil and sweat glands but the anal glands or sacs themselves are small little receptacles of foul smelling liquid, not unlike those found in the skunk. There are two anal glands and they are each located ventral to the anal opening, at 4 o’clock and 8 o’clock. The glands can spontaneously empty when stool is passed or under times of stress. When the glands express, they can create a very sudden, unpleasant change in the odor of the dog.

Why Pets Suffer From Anal Gland Issues

While most dogs do just fine, some research shows that 12% will have issues with their anal glands. Although anal glands are meant to empty as stools are passed, this doesn’t happen with all dogs and over time, the anal glands fill up and can become inflamed and painful. You’ll notice your dog’s discomfort and you’ll see him …

  • dragging his bum on the ground (appropriately called scooting)
  • licking or biting at it
  • sitting uncomfortably
  • having difficulty sitting or standing
  • or even chasing his tail

As long as the ducts in the anal glands are open and the consistency of the discharge is liquid enough, dogs will have no issues. But over time, chronic disease can create a blockage in the ducts and anal gland issues become an acute manifestation of that chronic disease.

What can cause this imbalance?

The main suspects are drugs and chemicals, poor nutrition and vaccines. The body tries to eliminate these toxins through the skin, the liver and even the anal glands. The anal glands and their ducts can swell shut or their discharge can become so thick it cannot pass. Removing the glands is an option, but is the worst possible thing you can do. It can cause permanent damage to the anal sphincter and hinder the body’s ability to cleanse itself. Toxins that would normally be secreted through the anal glands are now driven deeper into the animal’s body causing further health issues.

Dealing With Anal Gland Problems

The first step toward long term success is to work with a holistic veterinarian who understands chronic disease and has experience dealing with it. This typically means he will recommend treatment options that don’t include drugs, chemicals or surgery.

ABC’s To Optimum Health

You can make your holistic vet’s job easier by following my ABC’s to optimum health.

AVOIDANCE

Stop using drugs, chemicals and vaccines. Period.

BUILDING

Build and strengthen those organs or organ systems that are not functioning optimally. This means providing fresh, wholesome foods and using gentle medicines and supplements like my favorites; homeopathy, gemmotherapy, aromatherapy and colostrum.

CLEANSING

Even if you do everything right, the world is a toxic place. When problems occur, it’s important to help the body to cleanse. Periodic detoxing is also an important maintenance program for the body. I like to also use gemmotherapy, aromatherapy and colostrum to cleanse. If you follow my ABCs, it’s extremely unlikely your pet will ever have anal gland problems. If your pet has existing issues however, there are a few things you can to to help in the short term – but make sure you still follow the ABCs.

Natural Remedies CALENDULA COMPRESS

You can help relieve anal gland problems by making a warm compress with warm salt water.

  • Put a teaspoon of sea salt in a cup of warm water.
  • Add 8 drops of Calendula tincture to the mixture.
  • Pour it onto a cloth and hold it against the inflamed area until it feels cool to the touch.
  • Repeat the process every hour until the swelling goes down or until the glands open and drain.
HOMEOPATHY
  • Silica 30C is very good at pushing things out of the body that don’t belong.
  • Hepar sulph 30C is a second choice if there is a great deal of pain.

Also, let your dog or cat lick the area as much as he wants to help with the healing process. Keep in mind that anal gland disease is not a standalone diagnosis. View it as a red flag that your friend is toxic and needs a little help getting squeaky clean again. That’s the holistic view of anal gland problems.

-----

Crédit texte :
Dogs Naturally Magazine
www.dogsnaturallymagazine.com 
www.fb.com/DogsNaturallyMagazine
Article écrit par Dr Stephen R Blake About Dr Stephen R Blake
Stephen R. Blake, DVM, CVA, CVH. Dr. Blake graduated from the University of Arizona 1969 with a BS in animal science. He graduated from Colorado State University in 1973 where he received his DVM. He has practiced small medicine for the past 38+ years in San Diego, California. The past 30 years he has specialized in alternative veterinary medicine, utilizing Classical Homeopathy, nutrition, glandular therapy, massage, Aromatherapy, Acupuncture, Gemmotherapy, Oligotherapy, Bach Flowers and Japanese Usui Reiki. Dr. Blake graduated from Dr. Richard Pitcairn's first Veterinary certification course in 1993. He had been utilizing homeopathy in his practice for 13 years prior to taking the course. Dr. Blake is a founding member of the American Holistic Veterinary Medical Association and was honored with being Holistic Practitioner for the year 2011 by the AHVMA membership.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés