Les chiens et le futur…pas sûr! Partie 12

Au fil des semaines, je partagerai avec vous des écrits de l’un de mes professeurs en éthologie, Michel Chanton. Véritable pionnier, M. Chanton a consacré plus de 55 ans de sa vie à l’étude scientifique de la relation entre le chien et les humains, faisant de lui l’instigateur du métier de comportementaliste en France.

Éblouie par les connaissances que cet homme m’a transmises, j’ai décidé de partager avec vous, au fil des semaines, quelques uns de ses écrits, que j’ai soigneusement choisis. Ils sont tirés du livre de Marie-Claire Perrot, intitulé « Y’a un os avec mon chien ».

Je vous invite donc à visiter le site à toutes les semaines.

12ième semaine. «Certains maîtres sont tentés de traiter leur chien comme un enfant, en mettant à exécution des menaces dans le genre de: «tu n’as pas été obéissant, alors tu seras privé de sortie ce soir». Ils croient ainsi créer un précédent…» Réponse de Michel Chanton, éthologue: «Vous avez raison. Quand on s’adresse à un enfant, beaucoup de choses sont possibles, y compris voyager dans le temps. On peut très bien dire à un enfant: «tu as été très gentil au repas d’hier soir, donc demain matin, on va aller t’acheter un livre». Avec le chien, cette projection dans le futur est impossible. On ne peut pas dire à un chien: «si tu continues, tu vas être sanctionné». Cela n’a aucune valeur, le chien ne comprendra pas la moindre bribe de ce que vous dites-là. Avec un animal, on ne peut ni se référer au passé, ni engager l’avenir. »

Bonne semaine !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés