«J’ai compris!»… Les signes de soumissions. Partie 15

Au fil des semaines, je partagerai avec vous des écrits de l’un de mes professeurs en éthologie, Michel Chanton. Véritable pionnier, M. Chanton a consacré plus de 55 ans de sa vie à l’étude scientifique de la relation entre le chien et les humains, faisant de lui l’instigateur du métier de comportementaliste en France.

Éblouie par les connaissances que cet homme m’a transmises, j’ai décidé de partager avec vous, au fil des semaines, quelques uns de ses écrits, que j’ai soigneusement choisis. Ils sont tirés du livre de Marie-Claire Perrot, intitulé « Y’a un os avec mon chien ».

Je vous invite donc à visiter le site à toutes les semaines.

15ième semaine: «Lorsqu’il est sanctionné, le chien émet des signaux voulant dire: «J’ai compris que j’ai mal agi». Quels sont ces signaux?»

Réponse de Michel Chanton, éthologue:

«L’erreur de beaucoup de maîtres est d’attendre une expression de soumission très démonstrative de la part de leur chien. Ils n’attachent pas assez d’importance à son regard: un simple détournement du regard montre que l’«on a gagné». Nombreux sont ceux qui ne voient pas ce signe, ou qui ne s’en contentent pas. Ils voudraient que le chien se roule par terre, expose son abdomen, etc. Il est vrai que ces postures de soumission existent, mais il s’agit de soumissions ultimes, presque excessives. Il n’est pas nécessaire d’en arriver là! Quand on est suffisamment attentif pour voir le regard du chien se détourner, on comprend que l’on a obtenu sa soumission. Il est inutile de la confirmer par une «super sanction»: il ne la comprendrait pas, puisqu’il s’est déjà soumis! Cela peut même s’avérer dangereux de sévir une deuxième fois sous le prétexte: «Cette fois-ci, il va comprendre». Le chien va être dérouté parfois jusqu’à devenir agressif car le signe de soumission qu’il a déjà donné était sensé arrêter l’agression. En voulant en faire trop en matière de sanction, on peut faire beaucoup plus de mal que de bien.» Bonne semaine!


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés